2021, année de la revalorisation de nos primes ?

#2021#Catégorie A#catégorie B#agent d’exploitation#OPA#CIA#NBI#prime#PSR#RIFSEEP
Dernière mise à jour le : 9 août 2021

2,78 millions d’euros, c’est le montant confirmé par la DRH en matière de mesures catégorielles visant à revaloriser les primes de la filière technique en 2021. Ce montant sera réparti entre l’ensemble des corps percevant les ISS / PSR dans des proportions que la DRH précisera courant septembre 2021.

Parallèlement le MTE mettra sur la table 0,415 million d’euros pour revaloriser les personnels techniques du ministère de l’Agriculture en position normal d’activité (PNA) sur des postes du MTE.

Compte tenu des effectifs respectifs, le SNAFiT-UNSA ne peut que déplorer que le MTE traite mieux les agents des autres ministères que les siens contribuant cette année encore au creusement des inégalités salariales en défaveurs de la filière technique du ministère.

Petite consolation, les adjoints techniques, les TSDD NSMG, les ITPE ex IAM et les IPEF bénéficieront des 2,08 millions d’euros consacrés à la revalorisation du complément indemnitaire annuel (CIA) en 2021.

Ainsi les nouveaux montants de référence 2021 du CIA seront :

  • adjoints techniques et syndic des gens de mer : 350 euros quel que soit le service
  • TSDD NSMG : 660 euros en administration centrale et Île-de-France et 550 euros dans les autres services
  • ITPE ex IAM du 1er grade : 1 200 euros en administration central et Île-de-France et 1 050 euros dans les autres services
  • ITPE ex IAM des 2e et 3e niveau de grade : 1 350 euros en administration central et Île-de-France et 1 200 euros dans les autres services
  • IPEF : 1 500 euros en administration central et Île-de-France et 1 350 euros dans les autres services

Concernant les OPA, la prime de rendement de 1,4 % est programmée. Cela constituera une revalorisation moyenne d’environ 350 euros annuels par agent.

Enfin, l’alignement du régime indemnitaire des services d’Île-de-France sur ceux de l’administration centrale sera généralisé à l’ensemble des corps et grades.

Pour le SNAFiT-UNSA c’est une mesure d’équité salariale au regard du coût de la vie en Île-de-France. Néanmoins, le SNAFiT-UNSA réitère sa revendication d’une réelle égalité de traitement salarial avec les corps d’autres ministères qui exercent dans les services du MTE avec des rémunérations très supérieures.

D’un point de vue général, le SNAFiT-UNSA accueille positivement le dégel indemnitaire pour la filière technique. Cependant, les modalités de sa mise en œuvre notamment pour les corps rémunérés actuellement aux ISS / PSR restent opaques et nous veillerons à ce que chaque agent puisse bénéficier d’une revalorisation indemnitaire au titre de l’année 2021.