EN lut TE : Courrier Intersyndicale à Madame la Ministre

#2021#ENTE#syndicats
Dernière mise à jour le : 2 juin 2021


Madame la Ministre de la Transition Ecologique,

Le personnel de l’ENTE, école de votre ministère qui forme depuis près de 50 ans les techniciens et les secrétaires administratifs du développement durable chargés de porter les politiques publiques environnementales à l’échelon territorial, vient d’apprendre de façon brutale et violente la fermeture de ses deux établissements d’Aix-en-Provence et de Valenciennes.

À l’heure où la société civile adhère à la nécessité d’une transition écologique, pourquoi prendre une telle décision sachant que la formation est un levier fort et indispensable pour faciliter cette transition par les agents du pôle ministériel.

Cette décision n’est donc pas la bonne d’autant plus que (liste non exhaustive) :

  • Cette école forme également avec succès depuis 2013 les chargés de projet en aménagement durable des territoires qui font le bonheur des collectivités territoriales ;
  • Cette école est pilote dans le développement du numérique avec son centre ministériel d’appui à la formation à distance particulièrement utile au cours de cette crise sanitaire ;
  • Cette école a également développé en partenariat la seule licence en France sur la maintenance des routes et des ouvrages d’art, un sujet d’actualité avec les récents incidents qui ont touché nos ponts.

Au sein du réseau des écoles du ministère, l’ENTE a le plus petit budget de fonctionnement, donc ce n’est certainement pas dans un souci d’économie.

Il s’agit d’une décision, voire d’une erreur qui va inévitablement apporter un coût d’arrêt au développement durable de notre pays.

Le personnel de l’ENTE, l’ensemble des organisations syndicales de votre ministère et une grande partie des agents formés par cette école signataires de trois pétitions, vous demandent par la présente lettre de nous expliquer les raisons de ce choix ... et croyez nous, si celles-ci nous montrent que cela va dans le sens de la transition écologique, alors nous le comprendrons.

Dans le cas contraire, soucieux de l’intérêt de notre pays et de l’avenir des générations futures, nous rentrerons en grève générale illimitée.

L’intersyndicale ENTE : FSU, FO, CGT, UNSA