La Direction des Ressources Humaines (DRH) du MEEM vient de trahir ses TSDD !

#TSDD #examen #concours #ITPE #catégorie B
Dernière mise à jour le : 17 juillet 2020

Lors de sa déclaration préalable à la CAP des TSDD des 21 et 22 mars 2017, le SNAFiT-UNSA avait dévoilé un projet caché de la DRH qui constituait un recul social majeur pour les TSDD.

Le jeudi 23 mars 2017 lors du Conseil Supérieur de la Fonction Publique (CSFPE), les masques sont tombés et la trahison a bien eu lieu…

L’instance devait étudier un texte relatif à l’intégration des Inspecteurs des Affaires Maritimes (IAM) dans le corps des Ingénieurs des Travaux Publics de l’Etat (ITPE). Rien à voir avec les TSDD à la lecture du titre du projet de décret, mais…

Camouflés aux articles 2, 3 et 4, la DRH du MEEM a demandé l’insertion de mesures relatives aux Techniciens de l’Environnement (TE). Il s’agissait de modifier le corps de débouché en catégorie A de ces collègues, en les dirigeant non plus vers le corps des IAE (ministère de l’Agriculture) mais vers celui des ITPE.

En quoi cela impacte-t’il les TSDD ? Les 850 TE qui se trouvaient initialement en concurrence avec les 3.500 techniciens du MAAF pour devenir catégorie A, par la voie de l’examen professionnel ou de la liste d’aptitude, seront désormais en concurrence avec les 10.000 TSDD !

Or, malgré les demandes de l’UNSA, l’Administration a refusé de modifier en conséquence le volume de promotions de B en A au MEEM, qui restera inchangé, alors que le vivier de postulants progressera de près de 10%, renforçant ainsi une concurrence déjà anormale.

Notons au passage que les dispositions en questions n’ont pas non plus épargné nos collègues TE qui se retrouvent eux aussi pénalisés.

L’UNSA a été la seule organisation syndicale lors de ce CSFPE à déposer des amendements demandant :

  • le retrait des dispositions pénalisantes pour tous,
  • la sécurisation, tant pour les TSDD que pour les TE, de façon pérenne du volume de promotions vers la catégorie A.

Face au mutisme de l’Administration l’UNSA a voté contre le projet de décret afin d’éviter un recul social, alors même que sur la problématique fondamentale visant les IAM, nous y étions favorables.

La Direction des Ressources Humaines du MEEM, qui était présente, n’a pas infirmé les propos de la DGAFP, indiquant que les mesures visant les TE étaient à insérer à sa demande. Elle vient donc de se livrer à une trahison en règle à l’encontre de l’ensemble des TSDD.

Le SNAFiT-UNSA envisage d’ores et déjà toutes les voies de recours possible pour faire retirer les articles 2, 3 et 4 du projet de décret et appelle tous les TSDD à se mobiliser en signant la pétition pour soutenir son action.

TSDD mobilisons-nous ! Soutenez le SNAFiT-UNSA, votre syndicat !

N’hésitez pas à réagir en contactant la permanence du SNAFiT.