Campagne des entretiens professionnels au titre de 2019

#promotion
Dernière mise à jour le : 5 mai 2020

L'entretien professionnel et l'entretien de formation

La campagne des entretiens professionnels et des entretiens de formation au titre de l’année 2019 a été lancée par note du directeur des ressources humaines du 8 janvier 2020.
Afin de tenir compte de l’évolution des mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, la fin de campagne interviendra le 30 juin prochain.

Qu’est-ce que c’est ?

L’entretien professionnel et de formation est un droit et une obligation pour l’agent.

Il a lieu tous les ans.

C’est un moment d’échanges et de dialogue entre l’agent et son supérieur hiérarchique direct.

Il s’agit de faire le bilan de l’année écoulée, de fixer les objectifs de l’année et de définir les moyens de les atteindre afin d’établir la valeur professionnelle de l’agent, de discuter des évolutions du poste et des besoins de formation.

L’entretien professionnel est l’occasion de faire le point :

  • sur sa fiche de poste, notamment les missions et objectifs
  • sur son coefficient de modulation individuel (CMI) qui doit être reconsidéré chaque année car il reflète la manière de servir de l’agent (par ex. : CMI qui stagne, qui a été revu anormalement à la baisse suite à une promotion…)
  • sur la promotion individuelle (demande de transparence)
  • sur son souhait d’évolution professionnelle (mobilité)

Pour qui ?

Les agents fonctionnaires ou contractuels.

Ne sont pas concernés :

  • les fonctionnaires stagiaires
  • les chargés de recherche et les directeurs de recherche du développement durable
  • les ouvriers des parcs et ateliers (OPA)
  • les permanents sur des mandats associatifs, électifs ou syndicaux bénéficiant d’une décharge totale d’activité

Comment ?

L’entretien est planifié par le supérieur hiérarchique direct de l’agent qui lui communique la date au moins 8 jours à l’avance.

Cet entretien doit être préparé par l’agent et le supérieur hiérarchique, il donne lieu à un compte rendu d’entretien professionnel (CREP) rédigé pendant ou après l’entretien, cosigné et mentionnant les voies et délais de recours.

Ce compte rendu signé est notifié à l’agent puis envoyé à la direction des ressources humaines pour être versé à son dossier et exploité au titre de la gestion des carrières, des promotions, de la gestion prévisionnelle, de la mobilité et de la formation.

Que faire en cas de désaccord ?

L’agent peut demander la révision du CREP auprès de son autorité hiérarchique dans les 10 jours ouvrés suivant la notification de ce dernier.

En outre, le CREP peut faire l’objet de recours administratif (recours gracieux) et contentieux (tribunal administratif).

Contactez le SNAFIT-UNSA pour toutes demandes d’accompagnement concernant l’entretien professionnel et de formation.

-*
La note du DRH et la note de gestion évaluation professionnelle du 08/01/2020